Dénombrer & décrire la mortalité et les parcours

mardi 13 décembre 2016

DÉNOMBRER ET DÉCRIRE LA MORTALITÉ DES PERSONNES SANS CHEZ SOI

Publication du Rapport « Dénombrer et Décrire la mortalité des personnes « SDF » décédées de 2012 à 2016 »

_

PNG - 181.5 ko

PNG - 298.4 ko

rapport completrésumé 12 pages

cliquer sur la vignette pour accéder au document complet.

Le rapport sur les décès 2012-2016 contient plusieurs récits ou bribes de vies. Les éléments identifiants en ont été enlevés, par respect de ces personnes et de leur entourage.

Avec nos remerciements pour les soutiens de la DGCS (Direction Générale de la Cohésion Sociale), de la Fondation Caritas et de la Fondation Abbé Pierre

Publication du Rapport « Dénombrer et Décrire la mortalité des personnes « SDF » décédées en 2015 »

JPEG - 157.5 ko

JPEG - 138.2 ko

Avec nos remerciements pour les soutiens de la DGCS (Direction Générale de la Cohésion Sociale), de la Fondation Caritas et de la Fondation Abbé Pierre

PNG - 7.6 ko PNG - 7.8 ko

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT DÉNOMBRER ET DÉCRIRE > (actif en fin de matinée du 14 décembre)

SORTIE DU RAPPORT SUR LES DÉCÈS 2014 - PUBLICATION NOVEMBRE 2015

PNG - 17.3 ko

PNG - 18.2 ko

SORTIE DU RAPPORT SUR LES DÉCÈS 2013

PNG - 19.9 ko

Vous pouvez consulter le rapport sur l’année précédente : Rapport décès 2012

Denombrer les Morts de la rue, décrire leur trajectoire, les circonstances et causes de leur mort

PNG - 38.3 ko

  • Contexte  : depuis plusieurs années, en lien avec l’ONPES (Observatoire National des Pauvretés et de l’Exclusion Sociale), avec la Fondation de France, nous avons recherché à mieux dénombrer les décès de personnes "de la rue", "SDF".
  • Objectifs : une meilleure connaissance de cette réalité, peut permettre de tenter de la prévenir. Mieux comprendre pour mieux agir, donner des préconisations.
  • Moyens mis en œuvre : un accord avec la DGCS (Direction Générale de la Cohésion Sociale) nous donne les moyens de travailler avec une épidémiologiste, afin d’améliorer notre travail de recueil.
    • Améliorer l’aspect quantitatif en élargissant le réseau des associations et institutions concernées, afin qu’elles nous transmettent des informations. Nous sommes dans un lien de réciprocité, et pouvons parallèlement soutenir dans les démarches de recherches des proches, ou de débrouillage administratif, juridique, soutien dans le deuil …
    • Améliorer l’aspect qualitatif, en recherchant des données concernant le parcours de la personne, au niveau social, professionnel, santé, etc.

      si à votre mesure, vous êtes intéressés de participer à ce travail, vous pouvez nous contacter. epidemio.mortsdelarue[at]orange(point)fr

MERCI


Commentaires

Logo de Takeo
dimanche 22 avril 2018 à 12h30, par  Takeo

On ne devrait plus mourir dans la rue, faute d’un toit. Crever comme un chien, visage contre bitume. Même les escargots sont mieux lotis. 2018, A quoi servent toutes ces technologies dignes d’un film de science fiction, si ce n’est pour ne point les utiliser pour le bien-être des êtres humains ? Aujourd’hui, il est possible de construire des maisons passives en trois jours chrono ! Il y a également la construction 3 D, l’énergie solaire. Bien entendu, les pauvres ne profiteront jamais de ces évolutions. Une honte. Le minimum serait que chaque être humain puisse être propriétaire de son logement. Force est de constater que tout est devenir plus cher sans raisons valable. Et dire qu’on meurt de froid en 2018 !

Logo de Animatrice sociale auprès de personnes sans-abri
vendredi 2 mars 2018 à 15h37, par  Animatrice sociale auprès de personnes sans-abri

Bonjour,
Je ne parviens pas à accéder à ce document : quand on clique sur la couverture comme indiqué, cela ouvre le rapport de 2015, et non celui de 2012 à 2016.

Agenda

<<

2016

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234