Pas de gouvernance efficace sans volonté politique.

mercredi 14 avril 2010

Olga Trostiansky (Adjointe au maire de Paris en charge de la solidarité, de la famille et de la lutte contre exclusion.)

Pour répondre à l’appel du collectif des morts de la rue, dont je partage le refus de voir des personnes vivre et mourir dans la rue, nous devons réinterroger les concepts qui fondent notre politique de lutte contre la grande exclusion au regard des réalités que nous rencontrons et des objectifs que nous partageons. A ce jour, quels sont les objectifs de la « solidarité nationale » envers les plus exclus ? Quels sont les droits des plus pauvres et où sont les lois qui les font respecter ? La multiplicité des pratiques de maraude, d’aide alimentaire, d’hébergement laisse croire qu’il n’existe pas d’objectifs définis ni de volonté politique de lutter efficacement contre la grande exclusion. En matière de gouvernance, il n’existe pas de système parfait. Mais sans volonté politique, il n’existe pas de gouvernance possible.

Télécharger ce texte dans son intégralité (PDF)


Commentaires

Agenda

<<

2017

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012